GERALD AMMAN NOUS TRANSMET LE TEXTE D'UN AMI
Imperceptiblement, le Je devient Nous et nous réapprenons
à conjuguer le verbe être au présent.
Je suis confiné
Tu es confiné
Il est confiné
Nous sommes confinés
Vous êtes confinés
Ils sont en train de nous sauver…
Tandis que la planète tousse et se calfeutre, ils avancent
souvent désarmés, face à un ennemi invisible et sournois.
Jour après jour, ils se donnent sans compter, au péril de
leur propre santé.
Ils sont les jardiniers de notre printemps endeuillé et vont
nous permettre de refleurir pour que la vie nous enchante 
à nouveau.
Alors, lorsque les masques seront tombés et que nous 
pourrons à nouveau nous embrasser, il ne faudra pas les oublier.
Merci à vous, magnifiques anonymes qui nous avez redonné vie