PHILIPPE VALLET COMMUNIQUE :
pour une pose de mots
poésie internalisée

 
Un mot

Suit l’autre 
Deux mots se marient 
Conte venu

 


---------- Forwarded message ---------
De : L'herbe qui tremble <dautrepart.lherbequitremble@gmail.com>
Date: sam. 28 mars 2020 à 06:59
Subject: La chambre d'écho # 5
To: <philippevallet88@gmail.com>


La chambre d’écho # 5
 
Poésie matinale dans votre boîte aux lettres.
 


Pas d’abondance ni de famine
mais cette vie qui n’a cessé
de te souffler des mots de passe
pour que tu n’oublies pas
quelques éclairs répandus çà et là
dans un ciel que tu n’auras jamais
            quitté des yeux.
 
 
                        ***
 

Quelle voix affaiblie par les distances
pour dire de nouveau la fleur sous la neige,
l’écho revenu vers la parole,
les empreintes laissées sur la page ?

Rien n’a été de trop pour marcher en aveugle
vers des lieux voués à l’abandon,
cela que nous avons perdu
mais dont nous percevons la présence
et qui nous tient debout face à la bourrasque :
nous ne cèderons pas avant que le vent n’ait fléchi.



 
Max Alhau, les Mots en blanc (2020)
 
 
Courriel
Site
Facebook
Instagram
 

Vous recevez cette lettre parce que vous vous intéressez à la littérature belge ou à l'auteur concerné. 

Our mailing address is:
D'autre part
25 rue de la Province
Liege 4020
Belgium