B O U R G E O N S

 

Epiés…

les bourgeons du printemps

frémissement de vie

des cils verts qui s’ouvrent

gonflés d’amour

 

Ont engrangé dans leur cœur

des mois et des saisons

la mémoire de leur essence

la vitalité de leur espèce

la force de leur souche

 

Des mois et deux saisons

ont puisé

sur la branche maîtresse

l’énergie la puissance

mères-feuilles

séchées jaunies brunies

ridées craquelées

tombées du rameau

 

Ont bravé avec courage

les bourgeons

nus lisses et noirs

froid vent pluie neige frimas

rutilants prisonniers d’un cristal glacé

 

Nouveaux bourgeons tressaillant

sous la caresse du soleil

comme tous les bourgeons

de tous les printemps d’avant

deviendront ce qu’ils sont

    V I E

 

Je suis bourgeon

tu es bourgeon

nous sommes bourgeons

soyons ce que nous sommes

Bourgeons d’ H O M M E S  

 

 

Claudine LACAILLE   

 

24/03/20

 

Claudine Lacaille, présidente de l'UEV durant 16 ans, Présidente d'honneur actuellement, est actuellement organisatrice d'ateliers d'écriture à Fontrnoy la Joute et Azerailles ( enfin, dès que possible ! )