Après avoir suivi des études littéraires, il part au printemps 68 à Strasbourg où il fonde la compagnie "Le Marché aux grains" au début des années 1970 avec Christiane Stroë et Louis Ziegler.

 C’est une compagnie qui se revendique écartée des grands centres urbains.

C’est dans ce cadre qu’il rencontre Bernard Marie Koltès et le Théâtre du Quai.

 Ses mises en scène interrogent les liens entre la forme et le sens.

 Il se déclare sur un répertoire d’auteurs : Beaumarchais, Beckett, Brecht, Corneille, Fassbinder, Goldoni, Marivaux, Maupassant, Molière, Rimbaud, Shakespeare, Tchekhov, Voltaire et d’autres, et plus récemment Koltès.

 Il est le directeur artistique du Théâtre du Peuple en 1988 et 1989, où il est très engagé dans les actions pédagogiques et la pratique artistique amateure. Il a été associé par la suite à la réactivation d’un théâtre juif en Alsace.

Il est aussi membre des Théâtrales des Jeunes en Europe, qui est un programme pédagogique afin d’aider au développement des pratiques artistiques des jeunes, essentiellement celles du théâtre et des arts vivants.